vendredi 2 novembre 2007

Ma première république (des blogs)






Bonjour les républicaines
Bonjour les républicains
Bonjour les bloggeurs/ses
Bonjour
les zotres


Il y a des jours qui commencent comme des journées de merde, des journées typiquement murphyques où les guichets administratifs ferment devant vous avant l'horaire habituel because "veille de jour férié" (il faudrait songer à aménager aussi les horaires des veilles de veilles de jours fériés, y'a pas d'raison !), où les horaires annoncés sur les sites officiels sont faux, où l'on oublie chez soi l'adresse du lieu où l'on doit se rendre le soir même, où un stylo rouge vous tache les doigts comme en cm2 avant de refuser obstinément de continuer à prendre vos notes, des journées où l'on en a plein le dos au propre comme au figuré.

Heureusement, ces jours-là, il y a la beauté calme des photos du réalisateur iranien Abbas Kiarostami exposées à Beaubourg, la poésie improbable d'une salle transformée en forêt de bouleaux reflétés par les murs-miroirs, pour émouvoir et redonner le sourire.

Et puis, ces jours d'Halloween-là, devant la tête de mort de la fontaine de Nikki de Saint Phalle, il y a une amie à qui téléphoner, expliquer son étourderie et demander de chercher sur le net le lieu de son rendez-vous de bloggeurs.
C'est donc après m'être ressourcée au Centre Pompidou et grâce à Anne que je suis finalement arrivée sereine au "pavillon Baltard", 9 rue de la Coquillière, lieu du rendez-vous mensuel de la République des blogs .

Je ne connaissais personne mais alors là personne de chez personne et je me sentais à peu près aussi cloche que si j'avais été déguisée en mère Noël un matin de Pâques (mais en moins... hum... blonde). Dans ces cas là, je ne connais que deux options possibles : fuir ou commander à boire tant il est vrai que tenir un verre et vider son contenu donne une certaine contenance. Ma Grimbergen à la main, je ne tardai pas à repérer quelqu'un d'aussi esseulé que moi (même air de chercher sa mère, de s’excuser d’être là, de contempler le plafond, le fond de la salle, ses chaussures, le vide, tout, rien) et voilà, c'était parti pour un papotage aussi urbain que bloguesque. J'ai donc discuté avec :

Marc de Marc's blog
On trouve déjà un compte rendu de la soirée sur son blog dont j'apprécie l'éclectisme et les nombreux liens.

Pas si ordinaire que ça en fait. Je me suis délectée du récit très Téléphoné du coup de fil d'un certain Jean-Louis coincé à la station Auber un jour de grève. Devant les larmoiements de notre J.L. national, Monsieur Pingouin aurait pu (dû ?) répondre quelque chose comme : Tu as atteint une "dure limite" mais "Laisse tomber" et "oublie ça". Le "métro c'est trop" galère aujourd'hui, "pourquoi n'essaies-tu pas" d'utiliser "juste un autre genre" de moyen de transport, "prends ce que tu veux", un vélib par exemple ("car ça c'est vraiment toi") ou un "taxi las" à la rigueur.

Le Parisien (est banlieusard) de Paris est sa banlieue
J'avoue n'avoir fait qu'un tour furtif sur ce blog politique (pour l'instant) mais j'ai répondu au sondage. Je ne vous dirai pas pour quelle réponse j'ai opté. Tout ce que je peux vous préciser c'est que mon choix est pour l'instant majoritaire. Pour le connaître, il vous faut donc voter aussi…

Fred 2 Baro du blog de la blugture
Fred est un passionné passionnant et indépendamment du réel intérêt de son blog (un blog qui parle de Siouxie ne saurait être mauvais) , j'adooooooore son commentaire à propos du salaire présidentiel sur le blog de Jules qui propose d'indexer le traîtement de Sarkozy sur la baisse de la dette publique. Un autre commentaire façon "Cyrano de Bergerac" est assez génial également.

Jules de diner's room
Son billet sémantico-politique sur le présidentiel salaire-qui-n-en-est-pas-un est tout simplement excellent, comme le reste de son blog d'ailleurs.

Evidemment tout le monde est sur Facebook (pourquoi pas moi ?), évidemment tout le monde était content de sa soirée et a promis de se revoir au prochain rdv de la république des blogs (dernier mercredi de novembre) ou même avant (n'est-ce pas Mister 2 Baro ?).

5 commentaires:

Juan a dit…

et bien la prochaine fois, on se fera coucou. J'étais dans la même situation, une république auparavant.

Cécile Qd9 a dit…

OK Juan très volontiers. Pour faciliter les choses, je ressemble à peu près à ça :
http://ceciledequoide9.blogspot.com/2007/10/chapeau-promis-couvre-cheffe-d.html (mais sans le chapeau 999 jours sur 1000)

Fredérick 2 Baro a dit…

plaisir m'dame "quoi de 9"

jpc-parisbanlieue a dit…

Très bonne soirée à cette nouvelle République des blogs et de très bonnes rencontres comme Cécile Quoi de 9 avec Garry Larson en commun. Et pour ce qui est de Paris est sa banlieue, c'est un blog politique, mais plutôt au sens premier du terme, politique pour une polis appelée Paris ;-)
Et puis en cherchant bien, à côté, il y a un peu plus... mais j'arrête ici ma pub !

Cécile Qd9 a dit…

@ Fred : @ très vite

@ JPC : je me suis mise à refeuilleter ma collection de "the far side". Fous rires garantis.