mercredi 16 février 2011

Exponaute (et Tony Cragg au Louvre)

Bonjour aux expovores
Bonjour aux expophages
Bonjour aux zotres

Une personne travaillant pour le site m'a envoyé un mail m'annonçant la création du site Exponaute. Je trouve le concept excellent et je relaie donc l'info avec grand plaisir. le site manque cependant encore un peu d'ergonomie et de contenu car la recherche que j'y ai effectuée n'a pas abouti.

Cela me donne en outre l'occasion de vous raconter une anecdote artistique sans intérêt sinon pour moi et qui prouve que j'ai des plaisirs simples (parfois).

Lors de la Fiac 2006, j'avais découvert de curieuses sculptures sous la verrière du Grand Palais. Elles m'avaient plu au delà des mots pour leur poésie et leur caractère indéniablement photogénique. A l'époque, je ne possédais pas encore de numérique m'a j'avais déjà la photo facile et je dégainais mon portable sans hésitation ni retenue.

Hélas, ma batterie était à plat et je n'ai pu prendre que 3 clichés de ces oeuvres. J'aurais pourtant aimé les prendre sous tous les angles et les courbes, en appréhender tous les reliefs, en admirer la sensualité ludique, jouer avec eux, en saisir les détails.

Comble de malchance, j'ai assez vite perdu le flyer présentant l'oeuvre de cet artiste que je ne connaissais pas et faute d'avoir noté son nom, il me fut impossible de faire la moindre recherche sur le net pour en savoir plus sur ce que j'avais vu et aimé. Peu de temps après, j'ai choisi la photo ci-dessous comme identité visuelle du groupe Yahoo Quoide9 (l'ancêtre de ce blog). Elle l'est restée depuis.

Avant hier dans le métro, je suis tombée en arrêt devant une affiche dans le métro, devant un mouvement rouge sur fond blanc, une sculpture élancée et immédiatemen identifiable. Son auteur s'appelle Tony Cragg dont quelques oeuvres sont actuellement présentes au Louvre parallèlement à l'exposition . C'est bête à dire, mais il est vrai que je suis restée en arrêt devant l'affiche, le regard fasciné et le sourire aux lèvres et le regard. Je crois bien que, plus que du plaisir, ce que j'ai ressenti alors peut s'apparenter à un petit moment de bonheur.

Bien sûr, j'irai au Louvre. Accessoirement, j'irai aussi au Musée Rodin voir l'expo Henry Moore dont la superbe sculpture de tête devant l'église Saint Eustache est associée à une autre anecdote qui, elle, n'est absolument pas racontable ici (et qui, elle, concerne plus le plaisir que le bonheur).

4 commentaires:

ma complémentaire santé a dit…

interessant :)

Cécile Qd9 a dit…

merci

LN a dit…

Pas mal le site exponaute en effet, je l'ai découvert aussi il n'y a pas très lontemps et je suis déjà accroc :-)

vence a dit…

Vous pouvez trouver un article sur l'exposition Tony Cragg à la Galerie Thaddeus Ropac sur http://blog.paris3e.fr/post/2011/03/08/Tony-Cragg-thaddeus-Ropac